Information Générale

Eishin Ryu Iaido

C'est le nom complet de l’école de sabre dont il est question ici. Afin de faciliter la compréhension, un bref historique des différentes traditions japonaises du sabre est nécessaire.

 

Bien que durant la féodalité japonaise (14e, 15e, 16e siècle), différentes écoles ou traditions (ryu) de sabre existaient déjà, Hayashazaki Jinsuke Minamoto no Shigenobu, qui vécu à la fin du 16e siècle, est considéré comme le fondateur du Iai-do moderne. Il fut, en effet, le premier à formaliser ces techniques dans un système qu’il nomma Batto-jitsu.

 

De Grand-Maîtres successifs perfectionnèrent le système et ce fut le 7ème d’entre-eux, Hasegawa Chinaranosuke Eishin, qui en portant le sabre “lame vers le haut”, apporta l’amélioration la plus remarquable.

 

Plus tard, le nom du style passa de Batto-jitsu à Muso Jikiden Eishin Ryu en mémoire du 7ème responsable de l’école. La signification exacte du nom est : Style de Eishin, d’inspiration divine et transmis en ligne directe.

 

L’Eishin Ryu est un style qui peut s’appuyer sur une lignée ininterrompue de Grand-Maîtres ou Soke et ce, depuis Hayashazaki Jinsuke Minamoto no Shigenobu jusqu’à nos jours..

L’Eishin Ryu compte un grand nombre de pratiquants, mëme en dehors du Japon, mais beaucoup d’entre-eux n’ont jamais des contactes avec le Soke ou bien de ses élèves en ligne directe. C’est pourquoi il existe quelques nombre de différences parmi le mëme style.

L'Iai-do

L’Iai-do est l’art des samourais consistant à dégainer le sabre et à porter un coup fatal à son adversaire en un seul mouvement fluide et rapide.

Cette technique devait leur permettre de lancer des attaques en ayant l’avantage de la surprise.

Plus tard , lorsque les temps devinrent plus pacifiques, le côté brutal de l’Iai-do fut complété et assoupli par des aspects plus spirituels et méditatifs.

L’Iai-do est l’un des plus anciens et des plus authentiques art martial du Japon et sa relation directe avec la classe des samourai en font un phénomène unique dans le monde des arts martiaux.

L’entraînement a pour but d’atteindre la perfection sur le plan corporel, technique et mental. La perfection étant l’objectif ultime, le chemin menant à la maîtrise de l’Iai-do est donc long et difficile.

L’Iai-do est, la plupart du temps, pratiqué seul au travers de l’exécution d’exercices pré-établis nommés kata..

Le caractère particulier de cet art martial le rend accessible à tous, quel que soit l’âge ou le sexe.

Le secret de l’Iai-do réside dans l’état d’esprit calme et serein que doit éprouver le pratiquant. Cet aspect des choses doit constamment être souligné. On prétend que le sabre est à l’image de l’esprit et si l’on pratique le sabre avec droiture, l’esprit sera droit lui aussi.

Bienvenu

Voici le site du Melsbroek Eishin Ryu iaido club dirigé par Wout Verschueren 7e dan Renshi Eishin Ryu, élève direct de Tanaka Sensei, 9e Dan Hanshi ZNIR et Patrick Fehr 8e Dan Kyoshi ZNIR et 8e Dan Eishin Ryu.

 Nous ommes affiliés au Europa Shibu qui fait partie du Shikoku Chiku Renmei, une des division majeures du ZNIR (Zen Nippon Iaido Renmei) qui est l'organisation globale de iaido au Japon.

Pour plus d'information utilisez le menu a coté.